Home / Actualité / Culture / 9e édition du festival Gnonnouzan à Toviklin : La Reine Guinlitodji valorise le rythme Atchihoun

9e édition du festival Gnonnouzan à Toviklin : La Reine Guinlitodji valorise le rythme Atchihoun

À la faveur d’une gigantesque manifestation, le terrain du Ceg1 Toviklin, a servi de cadre, à la 9e édition du festival Gnonnouzan. Ce festival est organisé par la Reine Guinlitodji et sa Fondation Reine Adjignon Natabou (Fran), le dimanche 24 mars 2019, pour célébrer la femme rurale et les sensibiliser sur certaines thématiques pouvant contribuer à leur développement. Le préfet du Couffo, Christophe H. Mègbédji, députés et autres autorités politico-administratives étaient présents.

La commune de Toviklin a vibré ce jour aux sons d’Atchihoun des femmes à l’occasion de la célébration de la 9e édition du festival de la femme Gnonnouzan. En effet, cette fête est organisée pour célébrer la femme rurale et les sensibiliser sur certaines thématiques pouvant contribuer à leur développement. Ainsi, le mois de mars étant consacré à la femme, la Reine Guinlitodji a décidé de commémorer ladite fête avec ses mamans de sa terre natale, la commune de Toviklin. Pour sa majesté la Reine, l’objectif du festival se traduit par le fait que « Le mois de mars est le mois consacré pour la femme sur le plan mondial. C’est la raison pour laquelle nous avons voulu marquer une spécificité pour la femme rurale parce que les réalités dans les milieux ruraux ne sont pas les mêmes que dans les villes. Nous profitons de cette occasion pour sensibiliser les femmes sur les thématiques qui peuvent les aider à s’épanouir et surtout les encourager à maintenir leurs enfants à l’école pour que la pauvreté puisse reculer dans nos localités d’ici les années à venir ». L’honorable Nazaire Sado, pense qu’elle est une réelle ambassadrice des femmes de Toviklin et il faille la soutenir pour ses nobles initiatives. C’était l’occasion pour la Reine de rassembler autour des idéaux de développement, les politiciens de toutes obédiences pour parler un seul langage, le développement de leur milieu. Pour le Maire de Toviklin, Rigobert Tozo, valoriser la culture béninoise est le voeu du Chef de l’État, Patrice Talon et celle du Conseil communal de Toviklin ; ce qui fait qu’ils ne ménagent aucun effort pour la soutenir dans ses initiatives. Le préfet Christophe H Megbedji est revenu sur quelques articles du code foncier stipulant que les femmes pourraient hériter des terres, ce qui constituait un totem et de certains thématiques visant à l’amélioration des conditions de vie pouvant soutenir le PAG du gouvernement du président Patrice Talon. Avant la délivrance des équipes participantes, le Secrétaire général du haut conseil des rois du Bénin et roi de Kika, porte parole des rois présents Gangoro Souambou a fait la prière de bénédiction pour une élévation de la fondation. Après 5 minutes de prestation par les 6 groupes folkloriques retenus après les phases primaires, l’équipe Djifa de Tohounhoué de l’arrondissement d’Avedjin décroche le tricycle de la première place avec 69 points. Adjédahou de Houedogli, Allognon d’Adjido, Yéhanmehoué, Djifa de Dodo et Tannou-Gola ont occupé respectivement 2e, 3e, 4e, 5e et 6e avec 50,50 points, 46,50, 45, 44 et 39,50. Notons que la meilleure tam-tameuse a reçu un tableau de félicitations. Signalons que l’événement est rehaussé et agrémenté par le groupe Miawononvi de Djakotomey ayant fait leur expérience au delà des frontières nationales.

Hilbert Edah (Coll. Couffo)(Coll)

Check Also

Résultats de baccalauréat 2019 : Le message de Philippe Hossou aux nouveaux bacheliers, enseignants….

Très attaché à la cause de la jeunesse du Bénin depuis une décennie, Philippe Metossin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *