Home / Actualité / Atelier régional de l’Oms à Cotonou : Pour une bonne sélection des médicaments essentiels en Afrique francophone

Atelier régional de l’Oms à Cotonou : Pour une bonne sélection des médicaments essentiels en Afrique francophone

Azalai hôtel de la Plage de Cotonou accueille depuis le lundi 26 novembre 2018, les travaux de l’atelier sous-régional de renforcement des compétences nationales et de l’amélioration de processus de sélection des médicaments essentiels incluant ceux de la mère et de l’enfant. Cette rencontre organisée par l’Organisation mondiale de la santé(Oms), a reçu le soutien du Fonds français Muskoka.  C’est le Directeur de cabinet du ministre de la santé Dr Pétas Akogbéto qui a donné le coup d’envoi de la rencontre qui prend fin ce jour mercredi 28 novembre 2018.

Le secteur pharmaceutique comporte des défis majeurs que les autorités des différents pays de la sous-région doivent relever de façon concertée et harmonisée. Pour l’atteinte optimale des objectifs de la couverture sanitaire universelle, il s’avère que ces Etats soient capables de rendre disponibles, pour leurs populations, des médicaments essentiels qui tiennent compte des pathologies les plus courantes et qui sont utilisées de façon rationnelle. Le présent atelier organisé par l’Organisation mondiale de la santé(Oms) et appuyé par le Fonds français Muskoka entend développer les compétences nationales en vue d’améliorer les processus de sélection des médicaments de manière à retenir les meilleures approches méthodologiques pour la révision périodique des listes nationales des médicaments essentiels. Il est prévu pour durer trois jours. Les participants à cette rencontre sont essentiellement des experts nationaux et des experts venus du bureau régional de l’Oms.  Au cours des travaux, ils auront à revisiter les nouvelles approches méthodologiques initiées par l’Oms dans le cadre des processus de révision des listes nationales de médicaments. Ils auront à faire le point des avancés résultant de la mise en œuvre du projet Muskoka intervenu dans le même cadre.  Aussi auront-ils à élaborer conjointement avec les participants représentant tous les pays invités aux présentes assises, une feuille de route dont la mise en œuvre fera l’objet d’un suivi rigoureux sous le contrôle technique de l’Oms. Pour le représentant résident de l’Oms au Bénin, Dr Jean-Pierre Baptiste, le présent atelier est d’une importance capitale pour l’Oms. Le choix porté sur le Bénin pour abriter le présent atelier sous régional après celui de la semaine dernière n’est pas un fruit du hasard. A l’entendre, ces dernières années, le Bénin s’est engagé dans la réforme de son système de santé et a fait du renforcement du secteur pharmaceutique, l’une de ses priorités. Les actes visiblement posés dans ce cadre par les autorités au plus haut niveau, témoignent clairement de leur volonté à atteindre les objectifs fixés. Il a, pour finir, salué l’engagement de la France dans le cadre de l’initiative Muskoka dont bénéficient les pays présents à cet atelier, pour contribuer à la réduction de la mortalité maternelle et infantile dans les régions en développement et en particulier l’Afrique subsaharienne. Le Directeur de cabinet du ministre de la santé Dr Pétas Akogbéto ouvrant les travaux, s’est réjoui du choix porté sur le Bénin pour abriter cet atelier. Revenant sur les efforts menés par le Bénin dans le secteur pharmaceutique, il a ; entre autres, indiqué que le Bénin vient de valider la huitième édition de sa liste nationale de médicaments essentiels, liste qui a été élaborée sur la base de la nouvelle liste modèle de l’Oms, à savoir la 20èùe liste Oms qui a été lancée en mars 2017. Mentionnons qu’il est attendu des participants de mettre leurs compétences acquises lors de cette rencontre au profit de leurs pays respectifs pour améliorer les processus de sélection des médicaments.

Victorin Fassinou

Check Also

Formation des installateurs et électriciens du Bénin : Dona Jean-Claude Houssou pour le développement durable de l’électricité

Dans le cadre du renforcement des capacités des installateurs et électriciens du Bénin, une conférence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *