Home / Actualité / Construction d’une centrale thermique de 120 MW à Maria-Gléta : La réception des  grosses machines démarrée

Construction d’une centrale thermique de 120 MW à Maria-Gléta : La réception des  grosses machines démarrée

Les travaux de la construction de la Centrale thermique dual fuel de 120 MW à Maria-Gléta avancent considérablement. Le processus de réceptions en usine des gros matériels a commencé. Si. Ainsi, une mission conjointe du Ministère de l’énergie et de la SBEE en Croatie pour s’assurer de la qualité des transformateurs, après celle relative aux moteurs il y a 2 semaines en France.

Le Gouvernement  du   président   Patrice   Talon travaille  depuis plusieurs   mois pour l’autonomie énergétique du Bénin. La centrale thermique de 120 MW en construction à Mari-Gléta reste une étape capitale pour y arriver. Si tout va bien, la centrale thermique de 120 MW en construction à Maria-Gléta sera bientôt une réalité. Avec le ministre de l’Energie, rien n’est en tout cas laissé au hasard. Tous les trois mois presque depuis plus d’une année, Dona Jean-Claude   HOUSSOU  ne se   prive pas  de  descendre  sur   le chantier   de construction de cette infrastructure stratégique et majeure pour l’autosuffisance énergétique du Bénin. Il y a moins d’une semaine, le ministre de l’Energie était encore sur le site  pour   les   mêmes   motivations.   Et   à   cette   occasion,   il   a annoncé   la   réception   très   prochaine   des   grosses   machines   entrant   dans   la construction   de   la   centrale.   Il   s’agit   en   fait   des  moteurs,   des alternateurs,   des transformateurs etc. Pour s’assurer   donc   de la qualité   de   ces  équipements  en fabrication, une délégation conjointe Ministère de l’Energie/Société béninoise d’énergie   électrique   (SBEE)   s’est   rendue   à   Zagreb   en   Croatie   d’où   proviendront notamment les transformateurs. Et selon des sources proches des membres de la délégation, tout se passe à merveille. Le fabriquant a même fini son travail presque avant les délais. Et avant que les machines ne soient embarquées pour Cotonou, il est indispensable que des vérifications préalables soient effectuées sur place. Car, il est notamment question de transformateurs de grande puissance qui permettra d’élever la tension de 11 KV produite par les groupes à 161 KV avant son envoi sur le réseau interconnecté en vue d’être transportée sur les postes sources et pour ensuite distribuer l’électricité sur le réseau. Tout se   passe  donc très  bien. Et   petit-à-petit, les   éléments  constitutifs   de la centrale de Maria-Gléta se mettent en place. Les premiers kilowattheures sont attendus pour la fin du 1er semestre de l’année prochaine.

Junior Fatongninougbo

Check Also

Nouvelle adhésion à la Coalition Bénin en Route : Martine Bankolé et Ajeb dans la barque de soutien àTalon

Les réformes du président Talon et de son gouvernement continuent de séduire les Béninois épris …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *