Home / Actualité / Démarrage du camp des filles leaders, édition 2018 : 50 filles en formation pour contribuer au développement du Bénin

Démarrage du camp des filles leaders, édition 2018 : 50 filles en formation pour contribuer au développement du Bénin

Le Centre international d’art et de musique de Ouidah (Ciamo) abrite du 07 au 11 août 2018, la première édition du camp des files leaders (Cfl). Une initiative de l’Ong ‘’Femme et Développement’’ qui vise à donner  à ces leaders en devenir, les outils nécessaires pour s’affirmer. Le lancement de cette rencontre d’échange et de partage a été présidé par un parterre de personnalités, d’autorités politico-administratives.

Au total, cinquante (50) jeunes élèves issues des collèges de la commune de Ouidah et dont l’âge est compris entre 17 et 19 ans ont été sélectionnées par l’Ong ‘’Femme et Développement’’ pour un camp qui a démarré hier et prendra fin le 11 août prochain. A l’entame de la cérémonie d’ouverture, Wilfried Houndjè, grand acteur culturel connu dans Ouidah et environ et cheville ouvrière dudit camp a fait observer une minute de silence en mémoire de Oscar Kidjo, directeur du centre international d’art et de musique de Ouidah (Ciamo), décédé il y a quelques semaines. Dans son discours introductif, la directrice exécutif de l’Ong ‘’Femme et Développement’’ Vitouley Aimée Isabelle a expliqué à l’assistance que des facteurs sociologiques limitent les femmes dans leur implication dans le développement de leur communauté. On en vient  à conclure que pour réussir le pari d’une société de type nouveau, il faut donner à la jeune fille d’aujourd’hui, femme de demain, les outils qui vont lui permettre de contribuer pleinement au progrès de sa communauté. A l’en croire, au même titre que l’homme, la femme est un agent de développement qui doit contribuer efficacement à la production de la richesse et à la gestion de la cité.

Aussi, a-t-elle cité quelques thématiques qui seront développés durant tout le camp à savoir, le leadership féminin, la nécessité des actes d’Etat civil, la santé de reproduction chez les jeunes filles, les violences faites aux femmes et aux filles etc. Elle n’a pas manqué de dire sa gratitude aux partenaires qui accompagnent l’initiative.

La porte-parole des participantes a au nom de ses camarades exprimé sa joie d’être sélectionnée pour participer gracieusement à cette première édition du camp qui porte sur le thème : « le leadership féminin comme contribution au développement ». « Pendant ces 5 jours, nous aurons l’opportunité d’apprendre, de renforcer notre connaissance sur des thématiques aussi variées qu’importantes, qui  à notre avis sont des outils pouvant nous aider à bâtir notre leadership, c’est pour cela que notre engagement est total. Au sorti du camp, nous sommes certaines d’avoir fait un pas de plus que nos sœurs qui n’ont pas été sélectionnées. Comptez sur nous, le camp aura un effet multiplicateur», a laissé entendre Sahossi Marie Romaine.

L’ambassadrice des Etats-Unis près le Bénin Lucy  Tamlyn dira qu’avec ce camp, il y aura plus de filles à l’école, plus de filles leaders dans leurs communautés et plus de filles dotées de compétences et de confiance en soi pour aider le Bénin à croître et à prospérer.

En déclarant officiellement ouvert la première édition du camp des filles leaders, la conseillère technique juridique de la ministre des affaires sociales et de la microfinance Simone Honvou a fait savoir que la femme est la pierre angulaire du développement de la communauté. Elle précise que le ministère des affaires sociales et de la microfinance appréciera à sa juste valeur les effets de cette belle initiative. « Je voudrais vous exhorter à participer activement aux travaux pour en tirer de meilleurs profits. Vous devez vous considérer à l’issue de ce camp comme des ambassadrices désormais investies de la mission d’accompagnement de vos sœurs et amis, surtout avec la formation que vous recevrez. Vous devez donc vous distinguer par votre exemplarité pour contribuer efficacement et durablement au progrès de la société », a lancé la conseillère à l’endroit des 50 filles.

Junior Fatongninougbo

Check Also

Nouvelle adhésion à la Coalition Bénin en Route : Martine Bankolé et Ajeb dans la barque de soutien àTalon

Les réformes du président Talon et de son gouvernement continuent de séduire les Béninois épris …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *