Home / Politiques / Descente du ME à la station de mesure et régulation Wapco : S’enquérir des conditions de sécurité et de traitement du gaz

Descente du ME à la station de mesure et régulation Wapco : S’enquérir des conditions de sécurité et de traitement du gaz

Le  vendredi 06 juillet 2018, le ministre de l’Energie, accompagné d’une forte délégation,  a effectué   une   visite   à  la   station   de   mesure   et   de  régulation   du Wapco sise à Cococodji dans la commune de Ouidah. Une descente qui lui a permis de constater l’état des installations et les conditions de travail des agents de la station.

S’informer également de l’état de fonctionnement des installations de la station de mesure et   de   régulation   du   Wapco,   s’enquérir   des   difficultés   rencontrées   et   des conditions   d’un   bon   raccordement   du   FSRU   au   réseau   du   Wapco.   Voilà pourquoi le ministre de l’Energie du Bénin, accompagné de ses collaborateurs et des   responsables   politico-administratifs   du   département   de   l’Atlantique,   sont descendus à la station de mesure et de régulation du Wapco. Et sur place, il a fait le constat que les choses évoluent normalement pour une bonne alimentation en gaz   de   la   centrale   thermique   en   construction.   Dona   Jean-Claude   HOUSSOU a  rappelé   la   détermination du Président  Patrice  Talon   et   son  Gouvernement   à sortir à moyen terme le Bénin de sa précarité énergétique. A preuve, un des quatre   projets   phares   du   Gouvernement   dans   le   domaine   énergétique   y   est destiné et cela se justifie par la centrale thermique dual Gaz-Fuel d’une capacité d’au moins  120  MW   à  Maria Gléta. Car, le   Bénin a décidé   d’augmenter  sa capacité énergétique, et que les projets dans le cadre de la mise en place des infrastructures de production d’électricité bénéficient du gaz. Ce qui prend en compte   l’environnement   et   rendra   le   produit   moins   coûteux   pour   les populations, rassure t-il.

 

Disponibilité et sécurité du gaz 

 

Le ministre HOUSSOU, assurant concomitamment la présidence de l’Autorité du Gazoduc   de   l’Afrique   de   l’Ouest   (AGAO),   celle   du   Bureau   exécutif   des Ministres   de   l’Energie   Ouest-africains   et   Co-président   de   la   communauté électrique   du   Bénin   (CEB),   a   insisté   sur   la   disponibilité   du   gaz   venant   du Nigéria vers Maria Gléta, et sur la sécurité du site. Et cela, le directeur des opérations et technicien du chantier a rassuré de ce que le respect des normes requises est un impératif, et qu’aucun dégât n’est survenu jusque-là. Pour sa part, Sylvain Sèkloka, point focal du projet du Gazoduc de l’Afrique de l’ouest (GAO), a salué cette visite de terrain du ministre qui lui a permis de connaître les difficultés de la station, et d’envisager des dispositions pour leur apporter des solutions. Selon ses explications, les installations ont pour rôle de traiter le gaz venant du Nigéria en direction de Maria Gléta.  En terme clair, ce gaz est débarrassé sur place des liquides et de grosses particules afin d’en assurer une bonne qualité de produit à injecter dans la centrale. Que ce soit le représentant du Préfet de l’Atlantique ou le Maire de la commune de   Ouidah,   tous   ont   salué   le   dynamisme   et   l’hyper   activité   du   ministre   de l’énergie qui se signale par sa présence quasi permanente sur le terrain. Pour Mme Célestine   Adjanohoun, Maire   de  Ouidah, les   descentes  du   ministre de l’énergie   laissent   toujours   des   traces   positives.   Si   les   questions   sécuritaires restent importantes, elle a émis le souhait que les retombées soient rapidement palpables,   et   que   l’enchanteur   visiteur   arrive   encore   plus   souvent   dans   sa commune.

Junior Fatongninougbo

Check Also

Elections législatives de  2019 : La plaidoirie du réseau ‘’Glégbénu’’

Tenir les prochaines élections dans un climat apaisé préoccupe les organisations de la société civile …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *