Home / Politiques / Deuxième session ordinaire du CDCC : La gestion des fonds FADeC au cœur des échanges

Deuxième session ordinaire du CDCC : La gestion des fonds FADeC au cœur des échanges

La salle de conférence de la préfecture de Lokossa a servi de cadre ce mardi 09 octobre 2018 à la deuxième session ordinaire du Conseil Départemental de Concertation et de Coordination (Cdcc), avec 4 points inscrits à l’ordre du jour. Cette séance qui a été présidée par la première autorité préfectorale Komlan Sèna Sèdzro Zinsou a connu la présence de 22 membres sur 26 invités que sont les élus communaux du département du Mono, leurs adjoints et quelques directeurs départementaux.

D’entrée, le préfet dans son allocution d’ouverture, pour que la séance soit porteuse et fructueuse des résolutions et des recommandations fortes dont la mise en œuvre permettra de contribuer efficacement au développement des communes du département, a exhorté les acteurs à une participation active aux travaux de la séance. En effet, le compte rendu de la 1ère session ordinaire du Cdcc tenue le mardi 30 janvier 2018 au titre de l’année 2018 à été adopté. A cela s’en sont suivis les échanges sur le manuel de procédure du fonds d’Appui au Développement des Communes(FADeC) présenté par Zacharie Gbodjeïdo  secrétaire permanent de la commission nationale des finances locales. À travers ce point, il a instruit les élus communaux sur les nouvelles procédures de gestion des fonds FADeC et les nouvelles dispositions à prendre pour en bénéficier.  Il a également fait noter les critères de réparation des dotations du Fadec affectées, le manuel de procédures, les structures inter et intra-communales du fonds FADeC, les dépenses éligibles et inéligibles au FADeC non affectées et affectées. Sont éligibles au rang des dépenses du fonds FADeC, les dépenses d’investissement à condition qu’elles relèvent de la compétence communale, soient les dépenses inscrites dans le Pdc/Pai etc. À ce stade, certains maires intervenants ont posé leurs préoccupations pour en savoir mieux sur la gestion adéquate à mener. Selon le deuxième adjoint au maire d’Athiémé Jean Houssou, ce serait un superflu si l’un des critères d’en bénéficier des fonds FADeC se focalise sur la superficie de la commune. Il laisse savoir également si les fonds FADeC peuvent servir à engager des enseignants dans les écoles vu le manque criard d’enseignants dans les écoles. Ensuite la communication faisant l’analyse des résultats des différents examens au titre de l’année 2018 et le point de l’effectivité de la rentrée scolaire 2018-2019 dans le département du Mono ont aussi fait cas de débat. Ce point qui a été présenté par le directeur départemental de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle du Mono Mathieu Ayessi  fait savoir que l’année 2018 a été très perturbée néanmoins les examens ont eu lieu avec beaucoup de dérapage et d’absentéisme des apprenants. De son côté, la Responsable des Ressources Humaines pour le centre de formation pour l’Administration Locale(CeFAL), Nelly Anagonou Houessou a présenté une communication sur le CeFAL. Le  CeFAL a été créé par le décret N°2011-886 du 30 décembre 2018 pour assurer la formation des professionnels initiale diplômante et continue des agents des collectivités territoriales décentralisées. Ainsi, l’encrage institutionnel est assuré par un conseil d’administration présidé par le directeur adjoint. La vision du CeFAL est de devenir un centre de référence pour la promotion de la bonne gouvernance dans le secteur de la décentralisation par le renforcement des capacités des acteurs une vocation régionale. Des lors, les communes ont une opportunité de solliciter le CeFAL pour les appuyer dans l’élaboration des plans communaux de formation. La séance a été bouclée sur la présentation des rôles et responsabilités du préfet et des élus dans la protection des frontières, car les frontières sont pour la plupart des zones d’insécurité totale.

Pio Assogba (Stg /Lokossa)

Check Also

ecu encadrement

Eliminatoires Can, Cameroun 2019 – 4e journée : Du Renard au prochain menu des Ecureuils

Les éliminatoires de la Can, Cameroun 2019 abordent cette semaine l’étape cruciale de la 4e journée. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *