Home / Actualité / Economie béninoise : Le Fmi et le Bénin signent un accord de collaboration

Economie béninoise : Le Fmi et le Bénin signent un accord de collaboration

Une équipe des services du Fonds monétaire international(Fmi) était en mission à Cotonou au bénindepuis le 21 mars au 1er avril 2018.  L’objectif de cette mission vise à mener les entretiens sur la deuxième revue de l’accord au titre de la Facilité élargie du crédit(Fec). Les entretiens ont porté sur l’évolution économique et financièrerécentes du Bénin et sur les mesures nécessaires pour favoriser une croissance inclusive afin de promouvoir la stabilité et l’inclusion financières. L’équipe dirigée par le chef de mission pour le Bénin,Norbert Toé a rencontré au terme de mission le Ministre de l’économie et des finances Romuald Wadagni et celui chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané.

Travailler pour la préservation de la viabilité des finances publiques et de la dette au fin d’accroitre l’efficience des dépenses publiques du Benin. C’est ce qui justifie cette présence de l’équipe de mission du Fonds monétaire international(Fmi) au Bénin. Apres observation de la croissance économique du Bénin estimée à 5,6% en 2017. La mission et les autorité béninoise sont parvenues à un accord sur les politiques pouvant permettre l’achèvement de la deuxième revue du programme appuyé par laFacilité élargie du crédit(Fec) en faveur de la république du Bénin. La mise en œuvre de ce programme appuyé par la Fec reste globalement satisfaisante aux dires du chef de mission pour le Bénin,Norbert Toé. Pour lui, sur la base des données disponibles, tous les indicateurs de suivi de programme (quantitatif et structurels) fixés pour fin décembre 2017 ont été respectés. Il fait comprendre d’ailleurs que la mobilisation des recettes intérieures et les dépenses consacrées aux programmes sociaux prioritaires ont dépassé les objectifs du programme. La mission a exhorté les autorités à intensifier la mobilisation des recettesintérieures dans le cadre d’une stratégie à moyen terme visant à maintenir la forte performance des recettes et continuer à allouer davantage de ressources aux programmes sociaux. Des efforts sont également nécessaires pour renforcer l’évaluation et la hiérarchisation des nouveaux projets d’investissement et, plus généralement, améliorer l’efficacité de l’investissement public.Pour l’avenir la mission et les autorités ont convenu de la nécessité de poursuivre les efforts pour renforcer la gouvernance et la transparence et accélérer les reformes visant à améliorer l’environnement des affaires. A en croire Norbert Toé, la mission a noté les améliorations récentes dans ces domaines. Elle a encouragé le gouvernement à rendre opérationnel le comité interministériel récemment crée en charge de piloter les reformes de l’environnement des affaires. La mission a également travaillé avec le gouvernement béninois ainsi que les partenaires au développement tels que les nations unies et la banque mondiale pour évaluer les plans sectoriels pour la santé, l’éducation et l’assainissement de l’eau, conformément au plan national du développement du Bénin. Elle a remercié les autorités béninoises pour leur coopération et leurs discussions constructives.

Daniel Dassi (Coll)

Check Also

Inauguration d’un module de 3 classes + bureaux magasin à Comè : Euric Guidi opte pour une éducation de qualité

Après la pose de première pierre pour la construction de ce module de 3 classes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *