Home / Actualité / Festival Mitônou : Pidi Symph a tenu le pari de l’organisation de l’édition 2018 (Des spectacles de musiques traditionnelles de hautes factures)

Festival Mitônou : Pidi Symph a tenu le pari de l’organisation de l’édition 2018 (Des spectacles de musiques traditionnelles de hautes factures)

Les manifestations entrant dans le cadre du Festival des Rythmes Endogènes pour la Valorisation de la Musique Traditionnelle du Bénin (Festival Mitônou) se sont déroulées du jeudi 20 décembre 2018 au dimanche 06 janvier 2019 au Siège des Arts et de la Culture (SAC) de la Commune d’Akpro-Missérété. Cet événement, initiative de Pidi Symph a été financé par le Fonds des Arts et de la Culture

Des spectacles de musiques traditionnelles de hautes factures. Le public qui a effectué le déplacement au Siège des Arts et de la Culture (SAC) de la Commune d’Akpro-Missérété 20 décembre 2018 au dimanche 06 janvier 2019, a simplement vu de beau à travers l’édition 2018 du Festival des Rythmes Endogènes pour la Valorisation de la Musique Traditionnelle du Bénin (Festival Mitônou). Deux départements, quatorze communes étaient embrasées par le festival qui se trouve être le plus événement culturel de l’Ouémé/Plateau. Plus d’une centaine d’artistes et de groupes d’artistes ont presté à cet effet. Le festival Mitônou, initiative de Pidi Symph financée par le Fonds des Arts et de la Culture aura été l’événement le plus dense culturellement parlant. Chaque soir pendant près de deux semaines pratiquement, la scène du Siège des Arts et de la Culture (SAC) érigé par Pidi Symph dans la Commune, grouillait de monde. Pleins d’artistes venus des deux départements à savoir l’Ouémé et le Plateau. 14 communes qui ont toutes envoyé chacune plus d’une dizaine d’artistes ou groupes d’artistes sur les spectacles Mitônou. Chaque soir il y a des prestations au Siège des Arts et de la Culture. Des prestations en play back aussi bien qu’en live. C’était des moments magiques autour des musiques béninoises. Les musiques traditionnelles du Bénin ont vécu des instants inoubliables, grâce aux Fonds des Arts et de la Culture et au génie de Pidi Symph. Plusieurs communes sont passées par là et les spectacles étaient d’une qualité absolument hors normes et prouvent que les vrais talents sont dans nos contrées et dans la musique traditionnelle. Les artistes des communes de Sèmè-Podji, de Sakété Goun, Sakété Yoruba, Ifangni, Porto-Novo, Adjarra, Avrankou, Aguégués, Pobè, Dangbo, Kétou et d’Adjawèrè ont toutes donné des spectacles de hautes factures. Le jour de l’an, le mardi 1er janvier 2019, c’est l’incontournable artiste de Massè Gohoun Gilbert Ahouansou et son groupe Djègnon Abogomey de Missérété qui ont tenu la scène du SAC au grand plaisir des populations d’Akpro-Missérété. Plusieurs spectacles ont tenu le public en haleine entre le vendredi 04 au dimanche 06 janvier. Il faut donc de pareilles occasions pour révéler ces artistes qui font du bon et du beau, et les spectacles Mitônou ont eu ce mérite grâce à la Direction du Fonds des Arts et de la Culture (FAC).C’était tout simplement du lourd pour Pidi Symph et son staff

Junior Fatongninougbo

Check Also

Mouvements de soulèvement à Tchaourou et Savè : Wanep-Bénin propose des pistes de sortie de crise

Le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix au Bénin, Wanep-Bénin s’inquiète par rapport …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *