Home / Actualité / «Flash live tour» 2018 : Richard Flash démarre sa tournée musicale par Tori-Bossito

«Flash live tour» 2018 : Richard Flash démarre sa tournée musicale par Tori-Bossito

L’artiste Béninois Richard Flash a démarré sa tournée musicale dénommée, «Flash live tour» le samedi 23 juin denier, par la commune de Tori-Bossito comme prévu. C’est un pari gagné pour le zoukeur béninois qui donne ainsi le top pour sa tournée musicale à travers les 77 communes du Bénin.

Annoncée avec beaucoup de fracas, la tournée musicale dénommée, «Flash live tour» initiée par le célèbre zoukeur béninois, Richard Flash et sa maison de production, Timing Records sous le haut parrainage du ministère du tourisme, de la culture et des sports a effectivement démarré à Tori le samedi 23 juin 2018. Aux environs de 20h30, de façon assez désinvolte, des musiciens s’installent timidement sur la scène. Dans le village de Tori-Bosito, la population ne se fait pas prier malgré l’heure avancée. Des foules de femmes, d’enfants et d’hommes se ruaient toute la nuit sur le site du concert, abritant aussi une foire agricole dans le cadre de la célébration du soixantième anniversaire de la fête de Tori (Tori-Xwé).  Peu après 21h, le chanteur Vovo vilop lance les hostilités avec un de ses célèbres morceaux que le public reprend en chœur.  La mémoire retiendra ainsi, qu’il est le tout premier artiste à se produire sur la scène du «Flash live tour».  Son morceau ravive de vieux souvenirs à bien de mélomanes et instaure un climat de confiance entre l’organisation du concert et le public. Cette confiance sera davantage scellée avec l’apparition d’une autre grande figure de la musique au Bénin, Helouassi Adolphe. Cet artiste a fait la fierté des mélomanes Béninois au début des années 1980. Il sombre depuis peu dans l’oubli, loin des grandes scènes musicales.  Avec son célèbre morceau, «Yao Yôyô», vieux des plusieurs décennies déjà, le vieil artiste tente un exercice de séduction.  Pour Richard Flash, cette rubrique souvenir de son spectacle, est une interpellation du public et des autorités sur la question de l’assistance aux artistes ayant marqué l’époque lumière de la musique béninoise. Le chanteur souhaite tout au long de son périple, réitérer l’initiative avec d’autres ténors de la musique béninoise, jetés aux oubliettes afin de susciter un engagement, des pouvoirs publics.

Des prestations époustouflantes

 

Après la rubrique hommage aux aînés, le public reçoit la chanteuse Toujov, les groupes «Oxygènes», et «Les frères Zig Zag»  tous originaires de Tori. Le passage des «Les frères Zig Zag» aura été déterminant dans l’adhésion du public et a suscité encore plus d’engouement chez les populations. La tension monte davantage dans le public avec la chanteuse Oluwa Kemi, qui accompagnée de ses danseurs a ouvert une prestation assez époustouflante. Elle a conclu son passage avec son morceau «Evolution» et réussi à embraser la foule noire de monde. C’est alors que l’animateur de la soirée Jean-Louis Azé, annonce et introduit le chanteur Petit Miguelito, dans une foule d’applaudissement.  Acquis à sa musique, le public ne se fait pas prier. Le jeune chanteur s’aventure dans un bain de foule et réussit à arracher des pas de danse au ministre de la culture. Il sera renforcé  dans son exercice de charme par la cantatrice Sessimé, qui après trois morceaux, cède la scène à l’élu de la soirée.

 

Richard Flash porté en triomphe par son public

 

Richard Flash rentre dans l’arène et prend contrôle du podium à 01h55 et à l’aide d’une chaise, s’installe majestueusement en face du public comme pour savourer son exploit. Fasciné par une foule noire de monde et surexcitée, le chanteur rend grâce à Dieu et salue le public et les différents partenaires de l’événement presqu’en larme. «Mon rêve s’est réalisé!» lance l’artiste au public l’air rassuré. «Beaucoup n’y croyaient pas. Beaucoup hésitent toujours à y adhérer, et nombreuses sont les personnes qui continuent de croire à l’impossibilité de parcourir en musique, les 77 communes du Bénin. Je leur promets que le plus important vient d’être fait. La tournée est belle et bien lancée, et plus rien n’arrêtera la caravane du bonheur. Nous irons effectivement dans les 77 communes et cette audace s’inscrira dans l’anal de la musique béninoise.» martèle l’artiste. Tel un héros, Richard Flash est presque porté en triomphe par son public amoureux du talent, de l’audace et de la bravoure de son idole. Dans un bain de foule surchauffé, l’artiste prend le pouls d’un public en liesse, et presque en transe. La voix du chanteur se noyait dans la réplique du public qui chantait simultanément les morceaux du zoukeur. Le ministre de la culture est lui aussi invité pour la circonstance à prendre le micro et s’illustre en interprète du morceau «Zéro» de Richard Flash sous le regard admiratif de l’artiste et du public. C’est l’apothéose. Le ministre dit son admiration pour l’artiste et réitère son engagement à soutenir la tournée.

Junior Fatongninougbo

Check Also

Œuvres sociales dans la 12e circonscription électorale : Le réseau William Fangbédji gratifie les zémidjans de 3 millions

L’Ecole primaire publique(Epp) de Lalo-centre a servi de cadre, ce mercredi 18 juillet 2018, à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *