Home / Actualité / Formation sur la certification pour la promotion de l’égalité du genre : Pour combler les écarts existants entre les hommes et femmes

Formation sur la certification pour la promotion de l’égalité du genre : Pour combler les écarts existants entre les hommes et femmes

L’Infosec de Cotonou abrite depuis hier, 12 février 2019, l’atelier de formation sur la certification pour la promotion de l’égalité du genre. Conjointement initié par le Programme des Nations unies et le Ministère des affaires sociales et de la micro-finance, il vise à présenter la nouvelle initiative du Pnud qui est un outil d’intégration efficace des genres.

La formation sur la certification pour la promotion de l’égalité du genre se justifie par rapport à l’adhésion du Bénin à l’ensemble des Conférences d’Afrique et du Pnud tout en ratifiant les conventions dans le secteur. En effet, les participants vont examiner, au cours de la formation, le contenu des différents états et de valider de commun accord les différents indicateurs d’évaluation pour les efforts de réduction des inégalités des genres. Selon les explications du Représentant résidant du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), M. Adama Bocar Soko, les rapports d’avancement et les données sur les services sur l’égalité des genres montrent la persistance des inégalités dans tous les domaines économiques et sociaux. Et ces inégalités suggèrent d’adopter une approche cohérente et les efforts pour combler relativement les écarts existants dans les différents secteurs. «Si on parvient à combler les écarts qui existent entre les femmes et les hommes dans le domaine de l’éducation et la santé, l’on pourrait réduire substantiellement cette perte de gain », fait savoir Adama Bocar Soko. Pour la Directrice de cabinet adjointe du Ministre des affaires sociales et de la microfinance, Mme. Mireille Cakpo, le ‘’Gender equality seal » ou la certification pour la promotion de l’Egalité de Genre initié en 2012 par le Pnud, est un processus permettant d’apporter la validité et la visibilité des bonnes pratiques et des innovations des pays en matière d’égalité des sexes. Et à l’en croire, cette initiative de l’institution des Nations unies, est en phase avec la vision du gouvernement de la Rupture en matière d’une part, de promotion de l’égalité du genre et, d’autre part, de réforme du secteur public au Bénin. Le gouvernement, depuis 2016, s’est réellement attelé à travers son Pag, à initier et mettre en œuvre une série de réformes en vue de rendre le secteur public béninois plus efficace, efficient et plus compétitif. Mme Mireille Cakpo souligne qu’avec l’effectivité de l’introduction de la certification de la promotion de l’égalité du genre et sa mise en œuvre dans les interventions du secteur public au Bénin, le Ministère des affaires sociales et de la microfinance aura atteint l’un de ses objectifs majeurs en matière d’intégration du genre. La formation prend fin demain jeudi 14 février 2019.

Joseph-Martin Hounkpè

Check Also

talon

Crise au sein de la dynastie royale d’Abomey : La médiation gagnante de Patrice Talon

La crise qui secoue la famille royale d’Abomey depuis le départ vers les ancêtres de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *