Home / Actualité / Gestion des alertes et de la riposte aux épidémies en Afrique : Les formateurs des Eir de la sous-région en formation au Bénin

Gestion des alertes et de la riposte aux épidémies en Afrique : Les formateurs des Eir de la sous-région en formation au Bénin

La première édition de la formation des équipes d’intervention rapide (Eir) dans le cadre de l’investigation et du contrôle des événements de santé publique se déroule depuis le lundi 10 septembre 2018 à l’Institut régional de santé publique Comlan Alfred Quenum à Ouidah. Prévue pour durer cinq jours, cette formation des formateurs des Eir, connaît la participation des équipes d’intervention rapide venues du Niger, du Tchad et du Bénin.

L’épidémie d’Ebola qui a sévi en Afrique de l’Ouest 2014 et 2015 a révélé un certain nombre de faiblesses dans les dispositifs de veille d’alertes, d’investigation, de réponse rapide des systèmes d’information en santé au niveau national et international.  Une situation qui explique la nécessité d’adopter une approche harmonisée de la surveillance des maladies, de la gestion des alertes et de la riposte aux épidémies en Afrique. La présente formation des formateurs des Equipes d’intervention rapide (Eir) vise à renforcer l’aptitude et les compétences des équipes pluridisciplinaires ainsi que leurs membres à détecter rapidement et à riposter efficacement face aux événements de santé publique qui présentent ou pourraient présenter un préjudice important pour l’homme. Ces équipes pluridisciplinaires venues du Niger, du Tchad et du Bénin sont essentiellement des chargés de surveillance, des spécialistes de la communication de risque, des épidémio-logistes, des anthropologues et des psychologues.  Avec la complicité des formateurs suffisamment avertis du domaine venus d’Afro de Genève et de Lyon, les participants durant la formation auront à suivre les exposés théoriques et pratiques qui leur seront présentés suivant le guide de l’Oms de l’intervention rapide, les canevas et la démarche pour la conduite de la réponse aux événements. Ce renforcement des capacités cible essentiellement des professionnels du niveau national qui seront déployés en cas d’alerte. Pour le Représentant résident de l’Oms au Bénin Dr Jean-Pierre Baptiste, les expériences de réponses aux récentes épidémies de maladies à Virus Ebola et Lassa en Afrique de l’Ouest ont souligné le rôle essentiel des équipes multi-disciplinaires d’intervention rapide (Eir). Dans ce contexte, les pays comme le Bénin, le Niger et le Tchad ont commencé à mettre en place et à structurer leurs équipes devenues récurrentes.  A entendre, l’Oms, dans le cadre des activités préparatoires pour soutenir ces pays, a initié un Programme d’apprentissage pour renforcer la capacité des Equipes nationales d’intervention rapide (Enir).  L’Oms continuera à jouer sa partition et ne ménagera aucun effort pour accompagner le Bénin dans le processus de préparation , de prévention et de prise en charge du risque liés aux catastrophes et aux urgences  sanitaires, dira M. Baptiste pour finir. Mais avant, il a salué les efforts déployés par le gouvernement béninois et le ministère de la santé pour la promotion de la santé et pour avoir autorisé cette formation. Pour le Directeur de l’Institut régional de santé publique Comlan Alfred Quenum M. Edgard -Marie Ouendo la présente formation constitue l’aboutissement d’un travail collectif considérable de préparation entre l’Oms et Irsp.  La partition de l’équipe Irsp-Caq pour que le séjour des participants à la formation n’aille pas faire défaut, a-t-il rassuré. Par ailleurs, il a témoigné ses reconnaissances à toute l’équipe du Programme de gestion des situations d’urgence sanitaire de l’Oms pour l’appui technique dans la préparation de cette formation.  Mentionnons que l’une des missions des bénéficiaires de la présente formation est de démultiplier les notions reçues une fois rentrés dans leurs pays respectifs et d’assurer une veille permanente sur le terrain.

Victorin Fassinou

Check Also

Formation des installateurs et électriciens du Bénin : Dona Jean-Claude Houssou pour le développement durable de l’électricité

Dans le cadre du renforcement des capacités des installateurs et électriciens du Bénin, une conférence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *