Home / Actualité / Journées Nationales de gouvernance, édition 2018 :  L’Anlc engagée à aller au delà des sanctions administratives

Journées Nationales de gouvernance, édition 2018 :  L’Anlc engagée à aller au delà des sanctions administratives

Les Journées Nationales de Gouvernance (Jng)  annoncées par l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) ont démarré  hier jeudi 21 à Azalaï Hôtel et prennent fin ce vendredi 22  juin 2018. C’est le ministre d’Etat en charge du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané qui a lancé les travaux de ces journées sous le thème « Lutte contre l’impunité et  la corruption : quelles méthodes pour rendre effective la sanction et pour aller plus loin dans l’application des textes.

L’Anlc entend faire de la restitution des biens détournés, le fer de lance de lutte contre la corruption. En témoigne l’organisation des Jng édition 2018 dont les travaux se déroulent à Cotonou. « Lutte contre l’impunité et la corruption : quelles méthodes pour rendre effective la sanction et pour aller plus loin dans l’appréciation des textes ». C’est le thème autour duquel va se dérouler ces deux jours des Jng auxquels ont prennent part depuis hier les différents décideurs politiques et socio-économiques, les détecteurs généraux et cadres de l’administration, les partenaires techniques et financiers, les responsables religieux, les têtes couronnées, les responsables d’institutions africaines de lutte contre la corruption. Il s’agira pour l’Anlc et le Fonac qui se ont associés pour organiser ces Jng, d’offrir aux parties prenantes une réelle opportunité d’appréciation de l’Etat des lieux de la lutte contre l’impunité et la corruption au Bénin , proposer des solutions pour le recouvrement des deniers et biens publics détournés  et enfin instituer un mécanisme pour renforcer ceux existants pour la gestion desdits bien recouvrés. Pour le président de l’Anlc, Jean-Baptiste Elias,  la bonne gouvernance est l’affaire de tous et nul ne sera de trop dans la lutte contre la corruption.  Les différents panels auxquels les participants  réfléchiront au cours de ces deux jours, vont leur permettre aux dires de Jean Baptiste Elias  de faire le point de la mise en œuvre des recommandations pris à Agoué en juin 2017 et formuler d’autres recommandations. Le représentant résident du Pnud, Siaka Coulibaly a formulé le vœu  de voir la mise en œuvre des recommandations issues  de ces journées. L’entière disponibilité du Pnud à collaborer avec l’Anlc  ne ferra  défaut pour rendre efficace les institutions de la République du Bénin, a dit Siaka Coulibaly. Si cette initiative est à vendre, le gouvernement du Nouveau départ l’achèterais, a dit le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané qui a lancé les travaux. Pour lui, la lutte contre la corruption engagée par l’Anlc s’inscrit dans la droite ligne du Chef de l’Etat qui fait de la lutte contre la corruption son  chemin de bataille depuis sa prise de pouvoir.

Boniface Kabla

Check Also

Œuvres sociales dans la 12e circonscription électorale : Le réseau William Fangbédji gratifie les zémidjans de 3 millions

L’Ecole primaire publique(Epp) de Lalo-centre a servi de cadre, ce mercredi 18 juillet 2018, à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *