Home / Politiques / Législatives du 28 avril 2019 : Le Bloc républicain lance sa campagne dans la 19e circonscription électorale

Législatives du 28 avril 2019 : Le Bloc républicain lance sa campagne dans la 19e circonscription électorale

Herman Adankpo, Mathys Adidjathou, Sofiath Schanou, Dona Jean-Claude Houssou, Jacques A. Migan, Océni Moukaram, tous du Bloc républicain ont donné hier mardi 16 avril 2019, rendez-vous à leurs militants au Musée da Silva de Porto-Novo. C’était dans le cadre du lancement officiel de la campagne pour les élections législatives prévues pour le 28 avril 2019.

Au cours de la cérémonie, plusieurs messages ont été délivrés. Paul Hèdokingbé, membre de la Section départementale Ouémé du Bloc républicain a annoncé les couleurs. « Notre vœu et ardent désir est de faire élire les 05 candidats du Bloc Républicain, a-t-il dit. Il a poursuivi en disant que « Le peuple souverain exercera sa souveraineté à travers le vote du 28 avril 2019.
« Nous rendons grâce à Dieu pour ce qu’il a fait pour le Bénin. Il nous a envoyé le Président Patrice Talon dont le seul objectif est d’engager des réformes courageuses pour révéler le Bénin. Aujourd’hui, la réforme du système partisan est une réalité sous son leadership… Les députés du bloc républicain pour qui vous allez accorder votre suffrages seront à l’avant-garde du contrôle de l’action gouvernementale et du vote des lois pour le bien-être des Béninois. Le 28 avril 2019, je vous exhorte à voter massivement BR, le cheval blanc », a conclu Me Jacques A. Migan, un des membres fondateurs du Bloc républicain.
« Nous sommes en campagne. Vous êtes des soldats. Nous vous envoyons en mission pour que gagne le BR dans la 19e Circonscription électorale. A partir de maintenant, rentrez dans les maisons, allez parler à nos parents. Vous avez besoin de moyens, vous les aurez. La campagne, c’est les durs et quand c’est dur, seuls les durs avancent. Il y aura élections le 28 avril. Il n’y aura rien », a dit pour sa part Océni Moukaram, ancien Maire PRD de la ville de Porto-Novo.
« En 1990 quand on allait à la conférence nationale, on avait eu peur…Ils ont dit que le pays allait prendre feu. Mais le pays n’a pas pris feu. En 1991, nous avions dit entre nous que le Général Kérékou ne laissera pas le pouvoir puisqu’il contrôle toute l’armé. Mais il est parti et a laissé Soglo diriger le Bénin. En 1996 quand Mathieu Kérékou revenait, Nicéphore Soglo a pris peur. Mathieu Kérékou a pris le pouvoir pour 10 ans, le pays n’a pas pris feu….Patrice Talon est venu avec les réformes. On a dit que les élections n’auront pas lieu. Ici, c’est le Bénin. Nous iront aux élections le 28 avril 2019 et rien n’arrivera… Il nous reste 12 jours pour déraciner le baobab, 12 jours pour tourner une nouvelle page, 12 jours pour renter dans les vons, dans les collectivités pour crier le cheval blanc. 12 jours pour faire triompher le bloc républicain. Allez donc prêcher la bonne nouvelle », a dit Herman Adankpo qui a appelé les militants du Bloc républicain à battre campagne dans la dignité et surtout dans le respect des dispositions de la loi.
Dona Jean-Claude Houssou n’a pas été long dans son speach prononcé en goun. Il a demandé à ses électeurs de sortir massivement le 28 avril 2019 pour voter la liste du Bloc républicain.
« Dieu a voulu que ce soit deux partis qui aillent aux élections. Mon message sera un message de paix pour tous le Bénin. Ne cédez pas à la tentation d’où qu’elle vienne. Notre seul objectif sera de faire triompher notre liste. Nous devons nous battre nuit et jour pour que le Bloc républicain gagne les législatives de 2019 avec un grand nombre de sièges dans la 19 circonscription électorale », a dit Mathys Adidjathou.
Pour Sofiath Schanou l’heure de vérité a sonné et c’est le moment de démontrer à la face du monde que le Bloc républicain est populaire dans la 19è circonscription électorale. « Le jour du vote, ne vous trompez pas. Posez soigneusement le cachet sur le cheval blanc. Après le vote, rentrez calmement chez vous et attendee l’heure du dépouillement. Le Bloc républicain, c’est l’espoir de la jeunesse. En tout cas, voter le BR, c’est voter pour le développement du Bénin, l’émancipation de la femme, la promotion de l’emploi des jeunes et surtout la poursuite des réformes courageuses a dit l’ancienne député de la liste Forces cauris pour un Bénin émergent ( FCBE).

El-Hadj Affissou Anonrin

Check Also

Parlement béninois : Marcellin Ahonoukou préside le groupe parlementaire Union progressiste

La 8è législature de l’Assemblée Nationale du Bénin compte depuis hier 21 mai 2019 deux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *