Home / Sport & Loisirs / Mara’can, Abidjan 2018 : Encore une double victoire de la Côte d’Ivoire (Le Bénin en bronze chez les Seniors)

Mara’can, Abidjan 2018 : Encore une double victoire de la Côte d’Ivoire (Le Bénin en bronze chez les Seniors)

Comme annoncé, la 7e édition de la coupe d’Afrique des nations de Maracana (Mara’can 2018) s’est effectivement tenue du 25 au 30 septembre 2018 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Le Bénin s’en sort avec une médaille de bronze.

Démarré le jeudi 27 septembre 2018, la 7e édition de la coupe d’Afrique des nations de Maracana (Mara’can 2018) s’est achevé ce samedi 29 septembre avec la double victoire de la Côte d’Ivoire tant chez les seniors que chez les Super Seniors (ex vétérans). Le Bénin pour sa part n’a pu faire mieux que de se contenter d’une 3e place, synonyme de médaille de bronze.

En effet pour la 3e année consécutive, les Eléphants de la Côte d’Ivoire s’adjugent les deux couronnes continentales de maracana. Ce samedi 29 septembre au Palais des Sports de Treichville, la Côte d’Ivoire a eu raison du Togo en finales des catégories seniors (35 à 44 ans) et Super Seniors (45 ans et plus). A chaque fois, elle a battu une sélection togolaise vaillante, mais très limitée techniquement. Si les seniors se sont inclinés sur le score sans appel de trois buts à zéro (3-0), les Super Seniors ont également lourdement chuté (4-2).

Pour en arriver là, les Eléphants maracaniers ont éliminé le Bénin en quart de finale (3-1), et le Niger sur la plus petite des marges (1-0) en demi-finale dans la catégorie des Super Seniors. Du côté des seniors, la Côte d’Ivoire s’est difficilement débarrasser du Canada en quart de finale (3-2), avant de sortir le Bénin en demi-finale sur le score de deux buts à un (2-1).

Il faut dire que les deux sélections du Bénin ont connu des fortunes diverses. Du côté des Super Seniors, la pilule a été amère à avaler. Avec une entame de compétition catastrophique, les Ecureuils du Bénin n’ont sorti le grand jeu que face à la Côte d’Ivoire en quart de finale. Malheureusement, l’adversaire était tactiquement plus fort et a su en tirer le meilleur profit. Le Bénin s’est incliné sur le score de trois buts à 1. Pour leur part, le Seniors ont eu un parcours intéressant avec comme point culminant la fessée administrée au Mali en quart de finale (4-0). Mais la marche que constituait la Côte d’Ivoire était un peu plus haute. Cette dernière ayant mis tous les moyens possibles pour arriver à une fin heureuse.

Rappelons aussi que pour la première fois de son histoire, la Mara’Can 2018 a connu la participation de 15 pays dont trois invités que sont le Canada, la France et la Chine. Cette dernière étant venue en observateur tout comme la Tunisie, le Cameroun, la RD Congo etc. Par contre le Gabon et le Sénégal ont eu leur baptême de feu dans la compétition. Les autres pays participant étant le Bénin, le Burkina Faso, le Niger, le Togo, le Mali, la Guinée et la Côte d’Ivoire, hôte de la Mara’Can  2018.

 

Quelques résultats

Super Seniors

Quarts de finale

Côte d’Ivoire-Bénin : 3-1

Niger-Burkina Faso : 3-1

 

Demi-finales de finale

Côte d’Ivoire-Niger : 1-0

Mali-Togo : 1-1 et 1 tab à 2

 

Match de classement

Mali-Niger : 2-1

 

Finale

Côte d’Ivoire-Togo : 4-2

 

Classement

1er Côte d’Ivoire

2e Togo

3e Mali

4e Niger

 

Seniors

Quarts de finale

Bénin-Mali : 4-0

Côte d’Ivoire-Canada : 3-2

 

Demi-finales

Côte d’Ivoire-Bénin : 2-1

Togo-Niger : 1-0

 

Match de classement

Bénin-Niger : 1-0

 

Finale

Togo-Côte d’Ivoire : 0-3

 

Classement

1er Côte d’Ivoire

2e Togo

3e Bénin

4e Niger

 

Syndrome de victoire à tout prix

 

Depuis ce samedi 29 septembre 2018, la 7e édition de la coupe d’Afrique des nations de Maracana (Mara’can 2018) est conjuguée au passé avec la double consécration de la Côte d’Ivoire. A priori et au vu de l’expérience et de la qualité des sélections ivoiriennes, cela ne doit pas être une surprise. Mais considérant certaines situations, il est important de se demander si l’organisation d’une compétition continentale donne le droit au pays hôte de gagner les trophées à tous les coups ? Dans l’absolu, c’est non ! Mais ce qui s’est passé lors de la dernière Can de Maracana à Abidjan en Côte d’Ivoire, y ressemble. Toutes les délégations étrangères, sans exclusive, ont fustigé cet état de fait. Car, on comprend mal comment la plupart des différents déplacements ou de permutations de rencontres ne profitent très souvent qu’à la Côte d’Ivoire. Pire, l’hébergement, le transport et la restauration n’ont pas comblé toutes les attentes. Les commissions sont prises d’assaut en grande partie par les ressortissants du pays organisateur, pendant que les autres pays membres de la famille du Maracana se sont contentés des broutilles. Tout ce qui a été fait donne l’impression que seule la Côte d’Ivoire compte. Mais pas les autres. C’est vrai que organiser une compétition continentale n’est pas une mince affaire. Mais le COCAN pouvait largement faire mieux. Pourvu que les errements de la 7e édition et ceux des éditions précédentes servent à corriger la prochaine prévue pour la Guinée en Septembre 2019.

Pascal Hounkpatin

Check Also

Dussuyer 2013

Match Gambie-Bénin : Les Ecureuils enfin au complet

Démarrée depuis ce lundi 12 novembre 2018, la préparation des Ecureuils du Bénin se poursuit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *