Home / Actualité / Mouvements de soulèvement à Tchaourou et Savè : Wanep-Bénin propose des pistes de sortie de crise

Mouvements de soulèvement à Tchaourou et Savè : Wanep-Bénin propose des pistes de sortie de crise

Le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix au Bénin, Wanep-Bénin s’inquiète par rapport aux dernières échauffourées qui ont lieu dans les communes de Savè et Tchaourou dans la semaine du lundi 10 juin 2019. Selon la déclaration rendue publique, il a été précisé que  les échauffourées du lundi 10 juin 2019 entre la population de Tchaourou et les forces de sécurité sont intervenues à la suite d’interpellations de personnes suspectées être des auteurs ou co-auteurs des violences électorales du 28 avril 2019, et sont étendues dans la commune sœur de Savè le 13 juin 2019. Pour le bilan le réseau a fait retenir qu’il y a au moins un mort, de plusieurs blessés tant dans les rangs des populations, des policiers que des militaires, plusieurs arrestations et beaucoup de dégâts matériels dont l’incendie du commissariat de Tchaourou où étaient stockées les épreuves et copies de compositions de l’examen du Certificat d’Études Primaires (Cep). Par ailleurs,  Wanep-Bénin a exprimé son inquiétude du niveau de violence qui caractérise désormais les manifestations et les répressions depuis le 28 avril 2019. A cet effet, il alerte l’opinion nationale, régionale et internationale sur le risque, de plus en plus accru, de régionalisation de la crise que vit le Bénin. Et pour y mettre fin, le réseau Wanep-Bénin fait trois propositions.  D’abord, il a invité le Gouvernement, les forces de sécurité et la justice à surseoir aux mesures de restriction des libertés du Président Thomas Boni Yayi avant qu’il ne soit trop tard pour la paix relative au Bénin. Ensuite, il a demandé au Président Patrice Talon, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, qui est garant de la sacralité de la vie humaine, de la Paix et de l’unité nationale à privilégier des actes d’apaisement à l’endroit des populations qui l’identifient déjà comme l’un des principaux instigateurs de tout ce qu’elles subissent. Et puis, le réseau a invité  les acteurs politiques de tout bord à se concerter enfin et à se concentrer sur la recherche de solutions politiques immédiates afin d’éviter à notre pays d’autres scandales dans ce cycle incontrôlable de violences dont les séquelles nous hanteront plusieurs années encore et aussi au peuple béninois tout entier et ses forces vives à retrouver cette voie de la non-violence qui nous caractérisait.

Junior Fatongninougbo

Check Also

tossou et ca1

Retraite d’évaluation du contrat plan, Etat-Sbee : La gestion de Laurent Tossou enchante les membres du Ca

Au terme de la retraite d’évaluation du contrat plan, Etat-Sbee, les membres du Conseil d’administration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *