Home / Actualité / Programme de reconstitution des actes de naissance : L’enrôlement démarre demain dans tous les arrondissements

Programme de reconstitution des actes de naissance : L’enrôlement démarre demain dans tous les arrondissements

Le programme de reconstitution d’actes de naissance sans souche (Pran) démarre demain, mardi 2 juillet  dans tous les arrondissements du Bénin. Sont concernés, les béninois enrôlés à l’opération du Ravip sur témoignage, a annoncé le président du comité technique de supervision du Ravip, Jean Aholou invité de l’émission zone franche de Canal 3 Bénin d’hier, dimanche 30 juin 2019.

Les différents projets inclus dans le Recensement administratif à vocation d’identification des personnes (Ravip)prennent progressivement corps. Depuis quelques jours c’est le Projet de reconstitution d’actes de naissance sans souche qui a démarré sur toute l’étendue du territoire national. Pour le président du comité technique de pilotage du Ravip, Jean Aholou, l’enrôlement des Béninois inscrits dans le registre du Ravip sur témoignage démarre demain. C’est-à-dire, a-t-il bien expliqué, les Béninois qui se sont fait enrôler par l’opération Ravip dont les souches d’actes de naissance n’existent plus dans les centres d’état civil de naissance et ceux détenteurs des jugements supplétifs dont le procès verbal n’existe plus. Lesquels ont informé les opérateurs de leur situation d’état civil. Ces derniers doivent présenter leur récépissé Ravip avant de se faire enrôler par les opérateurs du Pran. Comme avantage de cette opération, cette politique sociale permettra de sauver les milliers de Béninois qui traînent depuis des années des problèmes d’actes de naissance dans souche, a évoqué Jean Aholou qui a également exposé la suite logique de ces opérations. Pour lui, ce projet permettra aux citoyens d’être tous à jour sur le plan d’état civil. Ce qui, a-t-il informé, permettra à la population béninoise de bénéficier des multiples actions purement sociales et de développement par extension. Mieux, toujours à ses dires, cela permettra au Bénin d’instaurer une nouvelle carte d’identité à caractère biométrique. Pour ce, l’Etat s’engage à confectionner cette pièce gratuitement à plus de 350 000 citoyens en situation de pauvreté extrême ou non. Mais pour cette opération d’enregistrement qui prendra fin le 17 juillet prochain, les bénéficiaires du Pedec ne sont pas concernés. Pour le président Aholou, leurs dossiers sont fin prêts, il ne reste que l’opération de distribution des actes. Ils sont 2 millions 500 citoyens, a-t-il rappelé.

Ainsi la politique de modernisation de l’état civil du Bénin du gouvernement de la Rupture évolue selon la volonté du Chef de l’Etat, Patrice Talon. Bientôt chaque Béninois sera un facteur économique pour le pays.

Gilles G. Gnimadi

Check Also

tossou et ca1

Retraite d’évaluation du contrat plan, Etat-Sbee : La gestion de Laurent Tossou enchante les membres du Ca

Au terme de la retraite d’évaluation du contrat plan, Etat-Sbee, les membres du Conseil d’administration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *