Home / Actualité / Relance du lotissement dans l’arrondissement d’Agblangandan : Six mois pour boucler la boucle, selon Honfo

Relance du lotissement dans l’arrondissement d’Agblangandan : Six mois pour boucler la boucle, selon Honfo

Les populations de l’arrondissement d’Agblangandan dans la commune de Sèmè-Podji étaient le lundi 6 août dernier à l’honneur.  Elles ont reçu la visite d’une délégation du conseil communal de Sèmè-Podji conduite par le maire Charlemagne Honfo. Les échanges qui ont eu pour cadre la cour intérieure des locaux de l’arrondissement ont essentiellement porté sur la relance des opérations de lotissement bloquées par arrêté communal pris par le Maire Honfo à sa prise de fonctions il y a trois ans. L’objectif poursuivi en posant cet acte à l’époque était de faire l’état des lieux de ce qu’il a hérité de son prédécesseur. Après ce long moment de vérification,  les fruits ont tenu  la promesse des fleurs et les opérations de lotissement qui étaient presque achevées dans l’arrondissement d’Agblangandan peuvent donc reprendre. A en croire les propos du Maire Charlemagne Honfo, il s’agira d’un ratissage puisque les opérations avaient atteint un taux de réalisation proche de 96%. Et compte tenu de ce niveau atteint, les opérations ne dureront que six mois, a dit le Maire de Sèmè- Podji qui a pu obtenir des géomètres la faveur d’être présents par quinzaine auprès des populations pour la liquidation des dossiers en instance. Dans son adresse à l’assistance composée d’élus locaux, d’acquéreurs de parcelles, de propriétaires terriens, de sages et autres notables, Charlemagne Honfo a été on ne peut plus clair sur certains principes. Pour lui, il est important que les uns et les autres puissent se donner la main pour la bonne marche de l’opération. Il en a surtout  appelé à la disponibilité des chefs quartiers. Les  membres des comités de lotissement ont été quant à eux exhortés à la libérer  diligemment les  dossiers qui leur parviennent pour ne pas bloquer le processus. Et à ce niveau, Charlemagne Honfo a été clair.   Toute personne qui refuse de libérer à temps les dossiers et attend qu’on lui graisse les pattes sera poursuivie sans pitié, a menacé le premier citoyen de Sèmè-Podji qui tient beaucoup à la transparence des opérations. Profitant de l’occasion qui lui a été offerte, le Maire Charlemagne Honfo a entretenu les populations d’Agblangandan sur les grands chantiers de développement qui s’annoncent dans la commune. Mais sans le lotissement et l’ouverture des voies, il sera difficile de convaincre le gouvernement à venir investir dans ces projets de développement, a conclu le Maire de Sèmè- Podji dont l’ambition est de faire de sa commune la commune la plus développée du Bénin surtout au regard des potentialités dont elle regorge. A noter qu’outre quelques membres du conseil communal, le Maire Charlemagne Honfo avait à ses côtés l’honorable Noël Akissoé.

El-Hadj Affissou Anonrin

Check Also

Nouvelle adhésion à la Coalition Bénin en Route : Martine Bankolé et Ajeb dans la barque de soutien àTalon

Les réformes du président Talon et de son gouvernement continuent de séduire les Béninois épris …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *