Home / Actualité / Religion islamique : Les fidèles musulmans en  carême dès ce jour

Religion islamique : Les fidèles musulmans en  carême dès ce jour

Selon le calendrier lunaire, tous les fidèles musulmans du Bénin sont appelés à observer à partir de ce jour lundi 06  mai 2019, d’intenses séances de prières et de jeûne. Chaque jour connaîtra l’exécution des cinq prières fondamentales. Prévue pour finir le 05 juin 2019, cette période est considérée comme celle qui marque la renaissance du fidèle musulman. A en croire les hauts dignitaires de cette communauté, le mois de jeûne est le plus spécial pour Allah parmi les autres mois de l’année. Durant ces 30 jours, ces fidèles musulmans vont observer les préceptes de l’islam à travers d’intenses séances de prières et de jeûne. Evidemment, chaque jour connaîtra l’exécution des cinq prières fondamentales. D’après le Coran, pour Allah, le mois de jeûne est le plus spécial parmi les mois de l’année. A cet effet, les musulmans devront faire preuves de pardon, de piété, de partage, de tolérance et de solidarité. Aussi, devront-ils observer les différentes périodes qui composent ce mois du Coran. Pour l’imam de la mosquée centrale Médine II d’Agori Plateau à Abomey-Calavi, El Hadj Moutawakil Boukari Malik, « Le carême musulman, tel que c’est compris dans la tradition internationale, carême, c’est jeûner, ce n’est pas manger. Mais ce qui est différent dans le carême musulman, c’est qu’il y a des contraintes, des critères et il y a aussi la manière. Le 1er critère de ce carême est qu’on doit être un musulman. Et un musulman doit être pratiquant des 5 prières quotidiennes, accepter les 5 piliers du coran et amorcer le mois du ramadan avec l’intention précise de jeûner tout le mois. Les rites préparatoires, c’est que premièrement, la nuit, on fait une grande prière de rassemblement d’entrée dans le mois. Déjà à partir de 4h,  on se réveille soit pour préparer un repas qu’on doit manger et arrêter de manger à partir de 5h30. De 5h30 jusqu’au coucher du soleil, on n’a plus droit de manger, ni de boire ni de faire quoi que ce soit de proscrit. Les amusements charnels sont interdits complètement. Voici les interdits fondamentaux: ne pas manger, ne pas boire et ne pas avoir d’intimité avec une femme. Il y a comme autres interdits, la surveillance de la langue, savoir ce qu’on dit, ce n’est pas comme une journée habituelle où on peut dire tout ce qu’on veut. En ce qui concerne les yeux, contrôler ses regards. Les oreilles doivent savoir ce qu’elles vont entendre et les promenades contrôlées. On ne peut plus se promener n’importe où. Parce qu’on est dans une période, on doit être à la mosquée ; si tu n’es pas à la mosquée, tu dois être chez toi, ou dans un milieu où tu peux t’adonner aux exercices de rappel ».  Selon les prescriptions du livre saint des musulmans qu’est le Coran, un bon musulman doit s’apprêter spirituellement pour le Ramadan qui se fête souvent dans le deuxième semestre de chaque année.

Victorin Fassinou

 

Check Also

tossou et ca1

Retraite d’évaluation du contrat plan, Etat-Sbee : La gestion de Laurent Tossou enchante les membres du Ca

Au terme de la retraite d’évaluation du contrat plan, Etat-Sbee, les membres du Conseil d’administration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *