Home / Actualité / Renforcement de capacités : Des guides formés pour valoriser des patrimoines ancestraux d’Abomey

Renforcement de capacités : Des guides formés pour valoriser des patrimoines ancestraux d’Abomey

Le Centre du patrimoine mondial (Cpm) de l’UNESCO est en ce moment très préoccupé par la valorisation des patrimoines ancestraux de la cité historique d’Abomey. Il vient d’ailleurs de le prouver à travers le financement d’un atelier d’une semaine au profit d’une dizaine de guides de tourisme. L’atelier dont le déroulement pédagogique a été assuré par l’Ecole du Patrimoine Africain- EPA s’est déroulé du lundi 16 au vendredi 20 juillet 2018 à Abomey.

Cette formation qui est la suite d’une série d’activités qui ont été déjà menées s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Communautés et renforcement de la gestion des Palais Royaux d’Abomey».  Elle a pour finalité la création de nouveaux circuits de visite pour permettre de mieux valoriser les potentialités du patrimoine ancestral que constituent les palais royaux d’Abomey et de proposer de nouvelles offres aux usagers du site.

Les participants à cet atelier qui ont été sélectionnés sur la base d’un pré-requis et dans le respect de la représentativité des communautés et des associations se sont abreuvés à la source des connaissances des formateurs que sont : Franck Ogou, Évelyne Alitonou, Osséni Soubérou, Bertin Amoussou Kpakpa, Gabin Djimassè et surtout l’inépuisable personne-ressource Bâ Nondichia Bachalou.

Cette formation  conçue dans une démarche faite de cours en salle et de descente sur le terrain permettra non seulement d’accroître les ressources de l’équipe de gestion des sites des palais royaux d’Abomey, mais surtout de parvenir à leur meilleure conservation car il est constaté dans la plupart des pays africains dont le Bénin que les ressources patrimoniales sont confrontées à de nombreuses difficultés relatives, entre autres, aux conflits armés, au terrorisme, à la pression démographique, à l’urbanisme incontrôlé, aux changements climatiques, du manque d’intérêt ou d’implication des communautés locales dans la protection des biens patrimoniaux…

Pendant les cinq jours qu’a duré l’atelier, les participants ont fait montre d’une assiduité irréprochable. Ce qui témoigne de tout l’intérêt qu’ils ont accordé aux thématiques développées. Ces thématiques portent sur : la notion du patrimoine (définition, typologie, mise en valeur) ; l’aperçu sur le patrimoine culturel d’Abomey, notamment le site des palais royaux ; la définition du métier du guide de tourisme à travers les compétences requises, le profil, la formation, le savoir-faire, le savoir-être ; l’accueil et la gestion du public ( le comment guider le touriste) ; le type de public et ses besoins ; le guidage ( métier professionnel ou job d’un instant) ; l’organisation personnelle du travail (ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter) ; l’offre de médiation. Ces cours en salle ont été soutenus par des descentes sur le terrain et des travaux de groupes sur l’appropriation des nouveaux circuits touristiques proposés dans le cadre d’une étude réalisée en amont de l’atelier. L’accent a été mis d’abord sur la maîtrise de la documentation sur le parcours en général et les sites en particulier. Les deux groupes mis en place ont travaillé, l’un sur le circuit intitulé «les femmes des souverains du Danxomè» et l’autre sur le circuit intitulé « les trésors des souverains».

L’atelier a été sanctionné par plusieurs recommandations formulées à l’endroit de plusieurs acteurs intervenant dans la chaîne de valorisation du site des palais royaux d’Abomey.

Par la voix de leur porte-parole, les participants qui ont reçu une attestation de fin de formation ont renouvelé leur reconnaissance au Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO pour son appui financier et à l’EPA pour son implication dans la conservation et la gestion du site des palais royaux d’Abomey.

El-Hadj Affissou Anonrin

Check Also

Nouvelle adhésion à la Coalition Bénin en Route : Martine Bankolé et Ajeb dans la barque de soutien àTalon

Les réformes du président Talon et de son gouvernement continuent de séduire les Béninois épris …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *