Home / Actualité / Revue sectorielle 2DAT2018/Ministère de la décentralisation : Un crédit accordé à la mise en œuvre de PONADEC

Revue sectorielle 2DAT2018/Ministère de la décentralisation : Un crédit accordé à la mise en œuvre de PONADEC

La Revue du secteur de la décentralisation, de la déconcentration et de l’aménagement du territoire (2Dat) de 2018, a eu lieu hier 12 juin 2018 à l’hôtel ‘’Le 15 Janvier’’ dans la commune de Sèmè-Podji. Au menu, les participants se sont penchés sur les différentes situations qui freinent l’élaboration des plans 2D et des Pcad. Une évaluation globale a été faite du secteur.

La rencontre des différents acteurs du secteur de la décentralisation, de la déconcentration et de l’aménagement du territoire, vise l’objectif d’analyser et de creuser les raisons qui constituent de barrières à l’ancrage des outils et les fondements  dans le domaine. En effet, au cours des assises il a été abordé la question de mise en œuvre de la Politique nationale de la décentralisation et de la déconcentration (Ponadec), tout en analysant les situations qui freinent l’élaboration des Plans 2D et des Pdcad. Dans ce même cadre, un bilan de la mise en œuvre des recommandations issues de la revue  a été fait, des échanges sur les performances réalisées au cours de l’exercice 2017, des défis à relever et enfin des propositions des mesures d’amélioration afin d’asseoir et de renforcer les performances dans le secteur ont fait aussi  l’objet de discussion. Pour le Ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Barnabé Dassigli, l’entretien régulier des espaces d’échanges et de concertation avec les Partenaires techniques et financiers (Ptf) constituent un excellent outil de dialogue politique pour le Gouvernement. « J’aurais bien voulu que des habitudes aient changé et que la dynamique souhaitée ait pris corps et ce soit suffisamment ancrée pour l’amélioration des conditions de vie de nos braves populations », a dit le ministre. Il fait par la suite reconnaître que la modernisation de l’administration à laquelle concourt la réforme de l’administration territoriale avec la décentralisation et la déconcentration qui constitue un véritable apprentissage pour tous les acteurs. Par ailleurs, les Ptf ne sont pas empêchés à noter un certain recul. Pour M. Robert Roth, on doit bien veiller pour que la décentralisation soit ce qu’elle est. Ainsi, il invite les la Société civile et autres acteurs dans le domaine à s’y intéresser. Quant à la représentante des Ptf, Mme Jebers Franziska, le très faible taux de mise en œuvre des recommandations de la revue de l’année précédente, ajouté à tout ce qui précède, ont amené les Ptf à maintenir leurs inquiétudes tant sur le pilotage et le portage de la Ponadec que sur son opérationnalisation et sa transversalité. « Comme vous le savez, le soutien des partenaires à la décentralisation se fait dans le cadre de la législation béninoise et ne souhaitons pas pour le moment renoncer à cet engagement », a-t-elle noté. Tous les Ptf invitent par conséquent l’Ancb à mieux jouer son rôle afin de mieux porter la voix des communes pour la défense et la sauvegarde de leurs intérêts  et de travailler à l’enracinement de la décentralisation au Bénin.

Joseph-Martin Hounkpè

Check Also

Corridor Abidjan-Lagos  : Les experts des pays membres  pour le développement de l’autoroute

Le vendredi 19 octobre 2018, les Ministres et les experts des infrastructures routières du Corridor …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *