Home / Actualité / Session ordinaire/Comité interparlementaire de l’Uemoa : Les progrès de l’Union de 2018 passés à la loupe

Session ordinaire/Comité interparlementaire de l’Uemoa : Les progrès de l’Union de 2018 passés à la loupe

Les députés de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) ont tenu la semaine écoulée, la 43ème session ordinaire du comité interparlementaire à Azalaï Hôtel de Cotonou. Dans les points abordés, on note la présentation du rapport annuel 2018 de la Commission sur le fonctionnement et l’évolution de l’institution. Il s’en est ressorti que l’Union connait de grande évolution avec les progrès réalisés au cours de la dernière année.

L’Union économique et monétaire ouest-africaine a connu de véritables progrès. C’est ce qui est ressorti du rapport présenté le mercredi 17 avril 2019, par le président de la Commission, M. Abdallah Boureima. Cela se justifie en effet, par les intenses activités déployées courant 2018 qui sont destinées à œuvrer pour la paix dans l’espace Uemoa et à apporter la contribution des parlementaires à la réussite des chantiers communautaires. Abdallah Boureima a souligné qu’au plan de la croissance macroéconomique, la croissance économique 6 obtenue en 2018 est la 5ème fois que l’Union « la maintient au dessus des 6% ». Après avoir salué les efforts d’investissements et le soutien des pays membres dans les secteurs économiques, notamment la mise en œuvre des programmes nationaux de développement agricole, des travaux de constructions d’infrastructures de base…, le président a rappelé que les prix à la consommation dans l’espace Uemoa ont été maîtrisés avec un taux d’inflation de 0,9% contre 0,8 en 2017. Le bon approvisionnement des marchés en produits de grande consommation a rendu cela possible dans les Etats membres. En outre, quand on aborde les échanges extérieurs des différents pays de l’Uemoa, le rapport a fait noter une amélioration. C’est ce que Abdallah Boureima reconnaît en ces termes : « L’excédent du solde global était 568,3 milliards contre 304,1 milliards en 2017 ». Il faut noter que la situation monétaire aurait été marquée par l’accroissement de la masse monétaire de 9,8, tiré par l’augmentation des créances des institutions de dépôt sur les secteurs résidents de l’Union et la hausse des actifs extérieurs. Aussi, la Commission a poursuivi les mesures destinées à améliorer son fonctionnement interne, à assurer l’efficacité de ses services et puis permettre une grande célérité dans la prise de décision. L’adoption du règlement financier, comme l’application et le travail entrepris devraient consolider, selon le rapport présenté, l’élan pris dans le sens de l’édification d’une Commission alignée aux standards internationaux en matière de gouvernance. Il préciser que d’autres aussi importantes ont été faites au cours de l’année 2018, et présentées dans le rapport par le président de la Commission Abdallah Boureima.

Joseph-Martin Hounkpè

Check Also

tossou et ca1

Retraite d’évaluation du contrat plan, Etat-Sbee : La gestion de Laurent Tossou enchante les membres du Ca

Au terme de la retraite d’évaluation du contrat plan, Etat-Sbee, les membres du Conseil d’administration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *