Home / Actualité / Soupçons de malversations à l’ABERME : Les députés créent une commission d’enquête parlementaire

Soupçons de malversations à l’ABERME : Les députés créent une commission d’enquête parlementaire

La 7e législature a fait du contrôle de l’action gouvernementale son cheval de bataille. Les fruits ne suivent pas certes encore la promesse des fleurs. Mais des actions restent tout de même à mettre à l’actif des élus du peuple. C’est en effet à l’unanimité qu’ils ont adopté hier mardi 12 juin 2018 le rapport de la commission du plan relatif à la proposition de résolution tendant à la création d’une commission parlementaire d’information, d’enquête et de contrôle sur la gestion des projets par l’Agence d’électrification Rurale et de Maîtrise d’énergie (ABERME).

Cette commission sera composée de 10 membres, dont un représentant par Groupe Parlementaire, un représentant de la Commission du Plan, et un représentant de la Commission des finances. Elle disposera d’un délai de 60 jours pour déposer rapport. Des instructions ont été données par le Président Adrien Houngbédji aux Présidents des groupes parlementaires pour qu’ils désignent vite leurs représentants dans cette commission d’enquête. Au cours de l’examen de ce rapport, l’honorable Claudine Prudencio a posé un problème qui lui a paru pertinent. Elle a souhaité que la gestion du CPPS qui est l’ancêtre de l’ABERME soit aussi fouillée et intégrée au rapport. Malheureusement elle n’aura pas gain de cause parce que la requête qui a été faite par l’honorable Dakpe Sossou porte exclusivement sur la gestion de l’ABERME et non du CPPS. Elle a été priée par le Président Adrien Houngbédji d’introduire une requête à part si tant est qu’elle souhaite qu’on regarde aussi dans la gestion du CPPS.

El-Hadj Affissou Anonrin

Check Also

Inauguration d’un module de 3 classes + bureaux magasin à Comè : Euric Guidi opte pour une éducation de qualité

Après la pose de première pierre pour la construction de ce module de 3 classes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *