Home / Actualité / Tournée de contrôle du RNA : Le Ministre Dossouhoui satisfait du travail abattu dans le Mono

Tournée de contrôle du RNA : Le Ministre Dossouhoui satisfait du travail abattu dans le Mono

Le Ministre de l’agriculture Gaston Dossouhoui, soucieux de l’exécution sans faille du programme de Recensement national de l’agriculture (RNA) institué par décret n° 2018-073 de Mars 2018, a effectué,le vendredi 04 janvier 2019, une tournée de descente sur le terrain  dans les villages et hameaux du département du Mono. A ses côtés, le Directeur départemental de l’Agriculture de l’Élevage et de la Pêche (Ddaep/Mono) Euric Guidi, le Ministre Dossouhoui s’est réjoui de ce qui se fait dans ce département.

Le département du Mono est sur le bon chemin s’agissant du Recensement national de l’agriculture (RNA). C’est la conclusion qui se dégage des propos du ministre de l’agriculture Gaston Dossouhoui qui était en tournée de travail dans le département le vendredi dernier. En effet, le recensement national de l’agriculture est une vaste opération couvrant l’ensemble du pays. En clair, cette opération consiste à collecter, traiter et diffuser des données structurelles quantitatives et qualitatives sur le secteur agricole en République du Bénin. Mieux, ces données seront collectées directement auprès des exploitants agricoles. Sous un soleil peu brillant, la tournée du ministre a démarré à Comé en passant par Bopa pour échouer à Lokossa où tous les honneurs lui ont été réservés. Pour Euric Guidi, cette tournée a permis au ministre de rencontrer les chefs d’équipes et les contrôleurs pour vérifier dans une certaine mesure le travail qu’ils ont effectué à travers les fiches. Ainsi, au cours des échanges du ministre avec ces derniers , il leur a martelé que le travail doit se dérouler dans l’ordre, et bien organisé pour permettre de disposer à la fin du recensement une série de données fiables, pertinentes aux fins de planification, d’évaluation et de mesure d’impact des projets et programmes de développement agricole. Il a prescrit aux chefs d’équipes l’avertissement des cibles avant de s’y rendre car les paysans sont des opérateurs pour qui le temps c’est de l’argent. Retenons que cette opération s’effectue suivant une méthodologie assez simple et claire. Dans un premier temps les cartographes et numérateurs classent de zones en zones le dénombrement agricole en faisant la liste des exploitations existantes. Dans un second temps les enquêteurs se basent sur le travail des cartographes pour se rendre auprès des ménages listés. Ils adressent un questionnaire aux ménages pour recueillir les données sensibles qui sont capitalisées dans une organisation parfaite avec les chefs d’équipes, contrôleurs et les superviseurs pour que chacun à son niveau s’assure que le travail effectué à la base est de bonnes factures. Alors qu’il était sur le terrain pour contrôle, le ministre a saisi l’occasion pour discuter avec les communautés afin de savoir si l’idée ou l’exercice du gouvernement de la Rupture (le recensement) est partagée à la base. Et bien sans tapage, les populations lui ont prouvé que l’initiative est bonne et qu’elles ont compris. La preuve est que tous les élus locaux et communaux ont compris le bien-fondé de cette opération et font tout pour apporter leur caution.  Pour le coordonnateur RNA/Mono Sourou Djaton Koubadje membre de la délégation, compte sur l’organisation des 518 agents (ses éléments) et son dynamisme pour la réussite des travaux dans le département.

Diane Boutou (Coll/Lokossa)

Check Also

Dussuyer 2013

Face-à-face Bénin-Togo : Les Ecureuils au cœur de la préparation (L’effectif entièrement au complet)

Dimanche prochain, les Ecureuils de Bénin et les Eperviers du Togo s’affrontent à Cotonou pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *