Home / Actualité / Validation de plans d’affaires à Djakotomey : ‘’Global Aid Benin ong’’ pour la promotion du manioc

Validation de plans d’affaires à Djakotomey : ‘’Global Aid Benin ong’’ pour la promotion du manioc

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de renforcement des relations commerciales entre les petits acteurs et les acheteurs dans la filière des racines et des tubercules en Afrique, initié par la Fao et exécuté par Global Aid Bénin ong dans la commune de Djakotomey, 20 bénéficiaires ont défendu, devant les partenaires techniques et financiers, leurs plans d’affaires le jeudi 04 octobre 2018 passé dans le hall du Centre de la lecture et d’animation culturelle ( Clac) de Djakotomey.

06 producteurs, 09 transformateurs de manioc en gari et 05 commerçants, en face des représentants d’institutions de microfinance ( Aphadd Bavec; PEbcO-Bethesda ) et le point focal national de la Fao, ont  vaillamment défendu leur projet afin d’attirer l’attention des partenaires et aboutir à sa validation en gari . Les commerçants ont planché pour décortiquer avec bonne foi. Ce qui importe est que tout le monde mange équitablement et dans l’équité. Les représentants des microfinances  (pebcO ; Bethesda et Aphedd Bavec), ont bien apprécié la tâche déjà exécutée et ont promis ne pas décourager la chaîne de valeur puisque, ajoutent-ils, les montants demandés répondent aux normes,  que la confiance soit soudée au sein de la chaîne de valeurs. Ils ont d’ores et déjà donné un rendez-vous à leurs hôtes pour les dernières formalités de soumission de plans d’affaires à leur niveau afin que les bénéficiaires puissent en tirer profits. Le directeur exécutif de ‘’Global Aid Bénin ong’’, Roger Kpokpo, est très satisfait de la participation active des bénéficiaires qui ont défendu leurs projets. Il faut noter que l’ong s’est engagée à chercher des marchés régionaux ou internationaux à ces différents bénéficiaires afin qu’ils étendent leur champ de commercialisation. La représentante de la directrice départementale de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Mme Chimène Kintohou, a remercié la Fao pour son initiative avant d’inviter les membres de la chaîne de valeur à faire exactement ce qui a été prévu comme activités à mener pour enraciner la confiance des partenaires techniques et financiers. Il faut souligner que la satisfaction des participants a été générale.

Alphonse Koi (Coll/Lokossa)

 

Check Also

Corridor Abidjan-Lagos  : Les experts des pays membres  pour le développement de l’autoroute

Le vendredi 19 octobre 2018, les Ministres et les experts des infrastructures routières du Corridor …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *