Home / Actualité / Vitalité de la diplomatie béninoise : Christine Lagarde et Michaël Jean attendus au Bénin

Vitalité de la diplomatie béninoise : Christine Lagarde et Michaël Jean attendus au Bénin

Dans peu de jours, la Directrice générale du Fonds monétaire international (Fmi), Christine Lagarde et le Directeur général de l’Organisation internationale pour la francophonie (Oif), Michaël Jean sont reçus au Bénin. La visite de ces hautes personnalités prouve le pragmatisme du gouvernement du Nouveau départ. L’annonce a été faite hier, 7 décembre 2017, au cours d’une conférence de presse conjointement animée par les Ministres Aurélien Agbénonci des affaires étrangères, Joseph Djogbénou de la justice et Mathis Adidjatou de la fonction publique. D’autres sujets de l’actualité ont été aussi abordés. C’était au Ministère des affaires étrangères.

Leur visite au Bénin est imminente. Christine Lagarde et Michaël Jean seront reçus au Bénin dans quelques jours dans le cadre des travaux importants. En effet, la visite justifie la bonne marche de la diplomatie béninoise et les réformes du gouvernement qui riment bien avec la bonne gouvernance. Dans son propos, le Ministre des affaires étrangères a justifié que c’est un signal fort. « C’est la preuve que les choses vont bien dans notre pays », a-t-il notifié. Il sera alors question pour ces deux personnalités d’apprécier la gouvernance du Président Patrice Talon et les différentes réformes en cours. En outre, les conséquences positives de l’arrivée de ces personnalités sont immenses, selon les explications du Ministre Aurélien Agbénonci. Au nombre des autres sujets abordés au cours de cette conférence de presse, s’inscrit l’élection  de madame Alapini Gansou à la Cour pénale internationale (Cpi). Il faut préciser que depuis 1970, le Bénin ne s’est jamais fait représenter à cette institution internationale. Cette nomination n’est pas un geste de hasard selon le Ministre Joseph Djogbénou.  Car c’est sous le régime du Nouveau départ que cela a pu être une réalité. « C’est une fierté pour le Bénin. C’est un événement de grande fierté nationale », a dit le Ministre de la justice. La nomination de M. Souaïbou variéssou à la Direction international de l’Unesco. Là aussi c’est un acte de grande importance.

Grève dans la fonction publique

La grève  dans les différents secteurs publics a été aussi un point de la conférence de presse. Le Ministre du travail et de la fonction publique a abordé les efforts que fournit le gouvernement pour favoriser le dialogue social. Quant à elle, le gouvernement joue sa partition. Le Ministre a par ailleurs dénoncé que les partenaires sociaux violent les textes qui régissent le droit de grève au bénin. Pour elle, les ministères de l’énergie, de l’eau, du transport aérien, de la sécurité, de la santé ainsi que de la communication ne doivent pas observer les mouvements sans un service minimum. Parlant du concours frauduleux à la Caisse nationale de sécurité sociale, elle a souligné le Pca et le Dg sont instruits pour mener des démarches afin de faire la lumière sur l’affaire. Sur le plan de la justice, le Ministre Djogbénou a fait savoir que s’il y a la falsification des contrats dans les sociétés d’Etat, les détournements et autres incriminations, on ne doit pas tolérer. A l’en croire, si le gouvernement ne réagit, il a faillit à sa responsabilité. Il a éclairé les esprits qu’il ne ressort de la compétence du gouvernement de rapprocher la date de l’audience dans l’affaire Cnss d’autant que la justice s’en préoccupe.

Diplomatie béninoise…

L’une des questions posées par les journalistes est liée à la non visite des Chefs d’Etat au Bénin. Dans sa réponse, le Ministre Aurélien Agbénonci a expliqué que la diplomatie béninoise n’est de type des partis politiques, le rythme de la diplomatie béninoise n’est pas celui des réseaux sociaux. « Nous sommes préoccupés par des choses essentielles. Notre priorité c’est d’abord l’intérieur », a-t-il laissé entendre.

Check Also

Restitution du congrès constitutif de L’Union Progressiste aux mandants de Toviklin : Le Maire Tozo et Ernest Médéwanou ratissent large pour Talon

La cour de l’école primaire publique de Toviklin-centre a servi de cadre, ce samedi 15 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *